Pauvreté et simplicité

htmlimport_pissenlits

“La pauvreté individuelle et communautaire doit être la manifestation de la pauvreté intérieure. ” *

“Le travail est notre moyen normal de vivre. Il nous permet d’exercer la charité envers le prochain, en partageant avec d’autres le fruit de ce travail. Il nous aide à garder l’esprit en prière. ” *

* D’après les Constitutions.

La pauvreté est au centre de la spiritualité franciscaine. A toutes les époques, elle a suscité débats et questions, et parfois même de violents affrontements. En soi la pauvreté peut rester une notion relative que chacun examine à partir de sa propre situation, de sa propre culture, de sa propre expérience.

Que veut dire par exemple Être pauvre aujourd’hui en Belgique, en France, en Suisse, mais aussi au Brésil, en Centrafrique, en Ethiopie?

Comment être pauvre personnellement, mais aussi ensemble à tous les niveaux: fraternité, province, ordre ?

Comment être partie prenante de la vie des plus pauvres, des exclus ?

Comment être réellement solidaire des peuples et des populations confrontés à la misère, à la faim, à l’absence de moyens de santé, etc. ?

Régulièrement les rencontres de frères, les chapitres portent sur ce sujet.